"When Princess Europa was kidnapped by Zeus in bull’s disguise, her father, Agenor, King of Tyre, sent his sons in search of his lost daughter. One of them, Cadmon, sailed to Rhodes. In Delphi he asked the Oracle about his sister’s whereabouts. On that specific point Pythia, true to her habit, was evasive -but she obliged Cadmon with practical advice: "you won’t find her. Better get yourself a cow, follow it and push it forward, don’t allow it to rest; at the spot where it falls from exhaustion, build a town".
Zygmunt Bauman



dimecres, d’octubre 29, 2014

Le français, langue étrangère européenne?

(Publié dans Le Huffington Post, 28.10.14)

Ce n'était pas la première fois que des candidats à des postes de Commissaires européens étaient auditionnés par les eurodéputés avant leur entrée en fonction, mais les 87 heures d'audiences qui se sont enchaînées ces dernières trois semaines ont été les plus suivies et les plus diffusées jusqu'à présent. Une symbolique mise en scène du parlementarisme européen.

Entre la formation initiale annoncée par Jean Claude Juncker le 10 septembre et le vote favorable au collège des commissaires du mercredi 22 octobre, le Parlement Européen a réussi à imposer des changements. Parmi ceux-ci, un majeur (la substitution de la première candidate slovène) et quelques-uns plus sectoriels (en matière de développement durable, médicaments, et politique aérospatiale)

Il fut un temps où un exercice pareil aurait été mené par l'entourage francophile. Un temps révolu. Une analyse détaillée des langues utilisées pendant les auditions révèle quelques tendances et ouvre la porte à de multiples lectures politiques et diplomatiques.


(...) Continuer la lecture sur Le Huffington Post