"When Princess Europa was kidnapped by Zeus in bull’s disguise, her father, Agenor, King of Tyre, sent his sons in search of his lost daughter. One of them, Cadmon, sailed to Rhodes. In Delphi he asked the Oracle about his sister’s whereabouts. On that specific point Pythia, true to her habit, was evasive -but she obliged Cadmon with practical advice: "you won’t find her. Better get yourself a cow, follow it and push it forward, don’t allow it to rest; at the spot where it falls from exhaustion, build a town".
Zygmunt Bauman



dilluns, de novembre 28, 2016

Maison de l'Europe: l'opinion franco-allemande (étude)

(Présentation à la Maison de l'Europe, 05.10.16)

Voici les résultats d’une étude inédite, éclairante sur l’opinion française et sur l’opinion allemande concernant l’Europe et les principaux dossiers que l’Union Européenne a à gérer. la crise des réfugiés, la crise de la dette, l’Euro, l’après-Brexit…
Cette étude d’opinion en dit long, pour Jean-Philippe Moinet, fondateur de la Revue Civique, « sur la faiblesse – le vide ? – particulièrement en France, de pédagogies publiques à la fois positives et convaincantes concernant l’Europe, ses projets et sa nécessité ». Cette étude a été présentée et débattue lors du débat organisé (le 5/10/16 à La Maison de l’Europe de Paris, en présence notamment de Jérôme Clement, ancien Président de la chaîne franco-allemande ARTE, écrivain, Président de l’Alliance Française)



Dídac Gutiérrez-Peris, directeur des Affaires européennes, a présenté et mis en perspective le sondage. L’Eurobaromètre constitue d’ailleurs aujourd’hui un outil incontournable pour suivre l’évolution de l’opinion publique en Europe. Face aux crises financières, migratoires et sécuritaires, et après le choc du Brexit, la question se pose : quelles capacités a le projet européen pour rallier les différentes populations nationales autour d’une vision commune, et quelles sont les conditions à réunir ? Comment se réapproprier l’Europe, son idéal, ses réalisations ? Quelles sont les principales évolutions perceptibles sur notre continent ? Comment utiliser plus souvent l’outil de l’opinion publique comparée, dans les médias et le débat public en France ?